iBeacon : tout ce qu’il faut savoir

Temps de lecture

7 mn

Niveau

Débutant
iBeacon : tout ce qu'l faut savoir
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

L‘iBeacon, est une technologie de communication sans fil utilisée dans le domaine de l’Internet des Objets (IoT), dont le marché est en pleine évolution. En effet, d’après le rapport de MarketQuest.biz, le marché de l’iBeacon devrait atteindre d’ici 2027, 109 532 millions USD. Souvent connue pour son utilité dans le cadre de stratégies marketing ciblées, cette technologie se développe également chez les industriels.

Cet article vous permettra de comprendre ce qu’est l’iBeacon, de son origine, à son fonctionnement en passant par ses cas d’application.

Qu’est-ce que l’iBeacon ?

L’iBeacon, une technologie de communication sans fil

L’iBeacon est un format de trame BLE standardisé défini par Apple, permettant de faciliter l’intégration de beacons BLE dans les applications iOS. Avec ce protocole, les applications mobiles peuvent réceptionner et utiliser, simplement et en toute sécurité les données générés par les balises iBeacons. De nombreuses applications ont déjà vu le jour utilisant notamment la fonction « Point of Interest », pour laquelle l’application déclenche une action prédéfinie lorsque le téléphone entre à portée d’une balise.

Cette fonction est particulièrement plébiscitée en marketing puisqu’elle permet d’attirer et d’interpeller les clients de façon différente et originale.

Logo iBeacon

Une innovation signée Apple

L’iBeacon a été présenté lors de la conférence des développeurs Apple en juin 2013 pour rendre interopérables les beacons Bluetooth Low Energy avec iOS. Son entrée en service s’est faite avec la version 7 d’iOS et a créé un engouement pour ce protocole de communication.

En effet, l’iBeacon a d’abord été propulsée par les développeurs d’applications iOS. De par sa facilité d’intégration, de nombreux cas d’usage et produits correspondants ont été développés et commercialisés. Cela a largement contribué à l’explosion de la technologie Bluetooth Low Energy par rapport à ses principaux concurrents (Zigbee, Z-Wave,…). Par effet boule de neige, les fabricants traditionnels de beacons ont intégré le format iBeacon en standard et ont commencé à proposer des solutions IoT professionnelles pour les entreprises utilisant ce même format.

iBeacon, Android et iOS

Ayant été développé par Apple, le protocole iBeacon est optimisé au départ pour le système d’exploitation iOS, mais fonctionne également sur les devices Android. En effet, ce protocole utilisant la technologie Bluetooth 4.0, il est compatible avec tous les smartphones équipés d’une puce Bluetooth.

Comment fonctionne l’iBeacon ?

Comme nous le disions en introduction, l’iBeacon est très souvent utilisé dans le cadre d’actions marketing grand public, mais se développe également dans les domaines plus industriels. Pour mieux comprendre la mécanique des solutions IoT basées sur cette technologie, nous vous proposons une première approche de son fonctionnement technique.

Fonctionnement technique de l’iBeacon

Le fonctionnement technique de l’iBeacon repose sur une architecture composée de 3 éléments principaux : un émetteur, un récepteur et un back-end.

  • L’émetteur est un objet connecté, appelé « beacon » (balise en français) basé sur la technologie de communication sans fil Bluetooth embarquant la trame iBeacon.
  • Le récepteur, est par exemple un smartphone ou une tablette, iOS ou Android, équipé de Bluetooth, sur lequel va être installé une application (d’un magasin ou d’une marque par exemple) utilisant la technologie iBeacon.
  • Un back-end qui va transmettre un objet, un URL ou une commande en réponse aux données iBeacon collectées. Ce back-end peut être intégré à l’application ou hébergé sur un serveur cloud par exemple.
iBeacon fonctionnement technique

Le standard iBeacon contient 3 informations permettant d’identifier le beacon : un identifiant général appelé UUID (d’une longueur de 16 octets), un identifiant correspondant au groupe de beacons (lieu d’enseigne) appelé « major » et pour finir l’identifiant propre au beacon appelé « minor » permettant de le différencier des autres émetteurs à proximité.

iBeacon contient aussi une information relative à la puissance d’émission du signal BLE. Ainsi en mesurant la puissance du signal (RSSI) reçu, il est possible d’estimer la distance entre l’émetteur et le récepteur.

Au même titre que pour les autres technologies de communication permettant de faire de  « l’ advertising », pour fonctionner, l’iBeacon nécessite tout de même l’approbation de l’utilisateur final. En effet, pour que ce dernier puisse recevoir les notifications poussées par l’enseigne, les points suivants doivent être respectés :

  • Le client doit posséder l’application de l’entreprise/marque.
  • Le Bluetooth doit être activé sur son smartphone.
  • La réception de notifications push doit être autorisée.

Cas d’application

Tel qu’évoqué plus haut dans cet article, la technologie iBeacon est entre autres utilisée par les entreprises dans le cadre de stratégie marketing one-to-one. Cette pratique consiste à individualiser les actions de promotion et de communication marketing en fonction des attentes et du profil de chaque client. En étant compatible avec tous les smartphones équipés de Bluetooth, l’iBeacon va permettre de pousser un certain nombre d’informations personnalisées telles que :

  • Offres promotionnelles
  • Informations produits ou services
  • Informations relatives à la position du client
  • Etc.

Cette technologie de communication sans-fil est utilisée dans de nombreux domaines comme le retail, la banque, les aéroports, le divertissement ou encore l’industrie. Nous vous proposons de faire un focus sur 3 de ces secteurs : le retail, le divertissement et les aéroports.

Le retail :

Dans le domaine du retail, l’iBeacon est souvent utilisé dans les centres commerciaux et les grandes surfaces. Pour les magasins, l’iBeacon est un moyen efficace pour envoyer une notification aux clients entrants dans la boutique via l’application mobile de la marque préalablement installée sur leur téléphone. Grâce à la géolocalisation précise, le client peut recevoir des offres relatives à son emplacement tels que des conseils de mode, un push promotionnel ou encore des recommandations produits. Pour les employés de la boutique, l’iBeacon est utile pour prévenir de l’arrivée d’un client dans la boutique disposant de l’application.

Le divertissement :

Pour ce qui est du domaine du divertissement, l’iBeacon peut notamment être utilisé dans les musées pour améliorer l’expérience visiteurs. En effet, les musées disposant d’une application mobile peuvent donner des informations sur les œuvres en fonction de la localisation du visiteur. Cela permet également au visiteur de se situer dans le musée et d’être informé des différents services à proximité (restauration, sanitaires, points d’intérêts, etc.).

Les aéroports :

Il est souvent difficile pour les voyageurs de se repérer dans les aéroports ce qui engendre beaucoup de stress. L’iBeacon est une technologie très utile pour permettre aux utilisateurs de se localiser dans l’aéroport, de trouver le hall correspondant à leur vol, d’accéder aux différents services à proximité.


Pour les entreprises, quel que soit leur domaine d’activité, l’iBeacon est un très bon outil permettant d’améliorer considérablement l’expérience client en proposant une communication personnalisée. En effet, cette technologie permet aux entreprises de récolter de nombreuses données comportementales à propos de leurs clients permettant de créer un lien entre les magasins physiques et les outils digitaux. 


Vous souhaitez en savoir plus sur cette technologie pour pouvoir l’intégrer à vos outils ?

Les beacons ELA Innovation étant compatibles avec la technologie iBeacon, nous vous invitons à contacter nos experts pour parler de votre projet IoT.

Paul Ivaldi
Responsable du bureau d’études
Paul Ivaldi est responsable du département R&D d’ELA Innovation depuis janvier 2020. Il est ingénieur de l’INP Grenoble (Phelma) et titulaire d’un doctorat en électronique du CEA-LETI Grenoble. Paul Ivaldi a rejoint ELA Innovation après plusieurs expériences dans le domaine de l’innovation (SATT AxLR) et de l’IOT (Yzatec). Il sera le référent technique pour les choix d’organisation et d’architecture.
Derniers articles

Restez informé !

S'abonner à la newsletter !

ELA Innovation • Tous droits réservés

Contactez-nous directement en utilisant le formulaire ou cliquez sur le bouton ci-dessous pour faire une demande de devis :