Étalonnage de capteurs de température

Vous souhaitez faire contrôler votre parc de capteurs de température Bluetooth ELA Innovation ? Confiez-nous vos capteurs et nous nous occupons de leur étalonnage, pour vous assurer la meilleure précision de mesure en toute simplicité.

Nos prestations d'étalonnage de capteurs

Nous proposons 2 prestations d’étalonnage de capteurs de température : l’étalonnage accrédité COFRAC et l’étalonnage raccordé COFRAC. Dans le premier cas, la prestation sera réalisée par un laboratoire de métrologie certifié ISO 17025. Dans le second cas, l’étalonnage sera réalisé en usine par nos soins, en utilisant des étalons de mesure ayant fait eux-même l’objet d’un étalonnage accrédité COFRAC.

Pour en savoir plus sur la différence entre ces types d’étalonnage, consultez cet article.

Étalonnage accrédité

logo cofrac - calibration - etalonnage

Service d’étalonnage selon la norme EN13486 en laboratoire certifié ISO 17025 par le COFRAC.

  • Étalonnage mono ou multi-points (de 1 à 5)
  • Valeur des points de température définissable à la commande
  • Rapport d’étalonnage COFRAC pour chaque capteur
  • Langue : anglais
  • Ce certificat d’étalonnage a une validité internationale

Étalonnage raccordé

ELA Innovation logo

Service d’étalonnage raccordé COFRAC réalisé par nos soins selon la norme EN13486 en utilisant des étalons de mesure accrédités COFRAC.

  • Étalonnage mono ou multi-points (1, 2 ou 3)
  • Valeur des points de température définissable à la commande
  • Rapport d’étalonnage pour l’ensemble du lot
  • Rapport d’étalonnage COFRAC des étalons de mesure
  • Langues : français / anglais

En savoir + sur l'étalonnage de capteurs

L’étalonnage de capteurs est une procédure appliquée aux appareils de mesure pour en assurer la précision et donc la fiabilité des données restituées. Pour ce faire, les appareils vont être comparés à des étalons normés permettant d’identifier de potentiels écarts de mesure. En cas de non-conformité, les appareils doivent être ajustés et recalibrés. A l’issue de l’opération, un certificat d’étalonnage est remis attestant de la fiabilité des données remontées par le capteur.

Avec le temps, les capteurs ont tendance à dériver et perdent donc en précision de mesure. Afin de s’assurer de la fiabilité des données, il est de la responsabilité de l’utilisateur de contrôler régulièrement leur étalonnage.

L’étalonnage d’un capteur de température doit être réalisé à l’aide de références métrologiques (ou étalon) conformes aux normes internationales permettant une harmonisation des réglementations à l’échelle mondiale. Les mesures transmises par le capteur à étalonner sont comparés à celles fournies par un appareil de mesure étalon maintenu dans les mêmes conditions de température. Cette comparaison peut-être faite pour 1 ou plusieurs températures différentes. On parle alors de points d’étalonnage. Il est nécessaire de choisir autant de points d’étalonnage que de température de fonctionnement du capteur.

Par exemple, si un capteur de température est utilisé uniquement à -10°C, alors un seul point mesure sera suffisant. Par contre si un capteur de température est utilisé à -10°C et à +2°C, alors deux points seront nécessaires. 

Lors de l’étalonnage, en cas d’écart de données entre le capteur et l’étalon supérieur à la spécification de justesse, le capteur doit être recalibré. A l’issue de l’étalonnage, un certificat est délivré.

La fréquence d’étalonnage de capteurs va dépendre de l’utilisation de ces derniers ainsi que du niveau de précision requis. Néanmoins, certaines normes et réglementations imposent des fréquences d’étalonnage en fonction de la marchandise.

Le règlement N° 37/2005 de la Commission Européenne en date du 12 janvier 2005 (plus d’info ici) impose une vérification périodique de la justesse des capteurs, selon la norme EN13486 pour le transport et l’entreposage des aliments surgelés destinés à l’alimentation humaine.

Elle recommande entre outre, des étalonnages périodiques quel que soit le type de marchandises transportées ou stockées, afin de limiter les risques sanitaires liés à la rupture de la chaîne du froid.

 

Le niveau de précision des capteurs de température va dépendre entre autres, du secteur d’activité. En effet, la norme EN13486 impose certaines classes de précision en fonction du type de produits transportés ou stockés. La classe à laquelle est rattaché un capteur, va dépendre de son niveau de précision.

Par exemple, si un capteur de température remonte une donnée précise à -1° ou +1°C près, il appartiendra alors à la classe 1. Plus la classe est proche de 0, plus le capteur est précis. Dans le cas du transport de produits pharmaceutiques et sanguins, une précision de classe 1 est préconisée en cas de températures de conservation négatives et de classe 0.5 en cas de températures positives.

Attention, c’est à l’utilisateur de choisir la classe de précision qu’il souhaite avoir pour ses capteurs et le coût de la certification est d’autant plus élevé que la classe demandée est précise.

Pour que le certificat d’étalonnage de vos capteurs soit valable à l’international, il doit être réalisé par un organisme certifié ISO/IEC 17025 : 2017 (Consulter la liste complète ici) pour la mesure de température par un organisme membre de l’ILAC (International Laboratory Accreditation). Cette certification assure une validité internationale des certificats produits.

  • La désignation de l’appareil testé (UUT = Unit Under Test)
  • Les informations sur la compétence de la personne responsable
  • Les informations sur la norme de référence et la traçabilité
  • Les informations sur les conditions ambiantes
  • Les résultats de mesure, incertitudes de mesure comprises
  • La description et les informations sur la procédure appliquée
  • Date: les étalonnages sont à répéter à intervalles réguliers
  • Le logo de l’organisme certificateur en cas d’étalonnage accrédité.

Nos capteurs de température Bluetooth Low Energy

Découvrez notre gamme de capteurs de température Bluetooth Low Energy, permettant de suivre en temps réel les variations de température et d’être alerté en cas de dépassement du seuil autorisé.

Nos articles de blog