Capteur de température industriel

Les capteurs de température industriels ELA Innovation peuvent très facilement être intégrés aux solutions de traçabilité de la chaîne du froid ou de Smart-Building.

Qu'est-ce qu'un capteur de température industriel ?

Un capteur de température industriel est un appareil de mesure qui permet de renseigner la température d’un environnement grâce à la conversion d’une valeur de température en un signal électrique lisible. Aussi appelés enregistreurs de température, les capteurs de température sont utilisés dans de nombreux domaines comme le transport et le stockage de marchandises thermosensibles (alimentaires, pharmaceutiques, etc.), la logistique ou encore le smart-building.

Quel capteur de température ELA Innovation choisir ?

Les enregistreurs de température ELA Innovation sont parfaitement adaptés aux environnements industriels sévères. Leurs larges plages de mesure, leur étalonnage industriel et leur différentes certifications permettent aux capteurs de température Bluetooth ELA Innovation d’assurer une précision de mesure exceptionnelle allant jusqu’à 0.5°C.

Comparatif capteurs de température industriels d’ELA Innovation

Type de capteur

Gamme de temp

Précision

Autonomie

Dimension boitier

Etanchéité

Technologies

Certificats

Blue COIN T Debout

Température

-30°C à +70°C 

Jusqu’à ±1°C

Jusqu’à 5 ans 

Ø 36mm 

IP68 

BLE, RFID Active

CE, FCC, ISED,
RoHS

Blue PUCK RHT Vue Face

Température & humidité

-40°C à +85°C 

Jusqu’à ± 0,5°C

Jusqu’à 18 ans 

Ø 57m  

IP65 

BLE, Mesh, RFID Active

CE, FCC, ISED,
RoHS

Blue PUCK T EN12830 Debout

Température

 -40°C à +85°C

Jusqu’à ± 0,5°C

Jusqu’à 18 ans

Ø 57 mm 

IP68

BLE

EN12830, EN13486, CE, UK CA, FCC, ISED, RoHs

Capteur BLE - Blue PUCK T-PROBE

Température sonde externe

-80°C à +200°C 

Jusqu’à ± 0,5°C

Jusqu’à 15 ans 

Ø 57 mm (cable sonde 1m)

Sonde IP68/ Boitier IP65 

BLE

EN12830, CE/ UK CA, FCC, ISED, RoHs

Comment fonctionne un capteur de température industriel ?

Dotés de la technologie Bluetooth Low Energy, les capteurs de température industriels ELA Innovation sont 100% autonomes. Leur fonctionnement sur batterie permet de surveiller la température à distance grâce à la connectivité Bluetooth.

Ce protocole ouvert et intégré à tous les smartphones et tablettes permet de collecter très rapidement l’historique des données (datalogger) enregistrées par les capteurs et de pouvoir les visualiser en temps réel sur une application métier. Ce type de capteur sans fil est particulièrement adapté pour le monitoring de température dans le domaine du transport, de la logistique ou encore du Smart-Building.

fonctionnement capteur temperature indutriel bluetooth dans le transport

Schéma fonctionnel des capteurs de température dans le transport

Dans le transport sous température dirigée

Le transport est souvent le maillon faible de la chaîne du froid. En effet, le transport sous température dirigée est source de risques sanitaires et économiques nécessitant une supervision précise des conditions de transport.

L’utilisation de sonde connectée va faciliter les relevés de température et permettre aux transporteurs de fiabiliser et sécuriser le transport des marchandises thermosensibles. Pour cela, il suffit de fixer le capteur à l’intérieur de la remorque frigorifique (1), des boîtes isothermes ou des boxes réfrigérées, pour que celui-ci puisse mesurer la température ambiante.

Le capteur peut enregistrer et horodater jusqu’à 4 000 valeurs et va émettre à intervalles réguliers, afin d’être détecté par le boîtier de télématique embarqué dans la cabine du chauffeur (2). Ce boîtier multi-connectivité va pouvoir recevoir les données du capteur en Bluetooth et les transmettre au cloud/serveur du client en 3G/4G. (3) Données qui sont ensuite transférées vers l’application métier.(4)

L’application métier (PC & mobile) va alors permettre de visualiser les données (5) sous forme de graphiques et de tableaux de bord. Des seuils de température peuvent être définis en fonction des besoins, permettant d’alerter en temps réel le chauffeur du camion en cas de dépassement. (5.5)

Dans le stockage de marchandises

Le stockage de marchandises thermosensibles, qu’elles soient alimentaires ou pharmaceutiques, est fortement réglementé et nécessite donc une attention particulière.

Que ce soit en chambres froides ou dans des réfrigérateurs (supermarchés, pharmacie, etc.), le contrôle de la température est nécessaire pour assurer l’intégrité des produits.

Pour cela, chaque enceinte de stockage doit être équipée d’un capteur de température industriel qui va relever la température de l’environnement de stockage.(1) Ayant des plages de mesure très larges, ces capteurs sont parfaitement adaptés pour le stockage de produits pharmaceutiques comme des vaccins, nécessitant des températures de conservation extrêmement basses pouvant aller jusqu’à -80°C. Dans ce cas, l’utilisation d’une sonde externe PT1000 est recommandée.

A la différence du transport, les données vont être collectées (2) par une passerelle ou un routeur industriels à la connectivité Bluetooth vers Ethernet ou réseaux cellulaires. Les relevés de température sont ensuite remontés sur le cloud/serveur du client.(3) Les données sont ensuite transférées sur la plateforme métier. (4)

Le gestionnaire va pouvoir consulter l’historique des données sur l’application métier, sous forme de graphiques et de tableaux de bord. (5) Des alertes sms/emails peuvent être configurées en cas de dépassement de seuil. (5.5)

fonctionnement capteur temperature indutriel bluetooth dans le stockage de marchandises

Schéma fonctionnel des capteurs de température dans le stcokage

Fonctionnement capteur température industriel dans le smart building

Schéma fonctionnel des capteurs de température dans le Smart-Building

Dans le Smart-Building

Depuis quelques années, la notion de smart-building (bâtiment intelligent en français) se développe de plus en plus. Ce concept repose entre autres sur la collecte de données comme la température, l’humidité, la luminosité, ou encore la qualité de l’air. L’utilisation de capteurs Bluetooth va permettre d’optimiser la consommation, de prévenir en cas d’anomalie, de gérer les relevés et facturations, mais aussi d’assurer le confort des occupants.

En équipant les bâtiments de capteurs de température connectés (1), cela va permettre de mesurer la température ambiante et de réguler ainsi l’utilisation de la climatisation ou du chauffage.

Les sondes étant autonomes et fonctionnant en Bluetooth, elles vont pouvoir être configurées et mises à jour à distance. La collecte des données ne va nécessiter aucun raccordement au réseau électrique ce qui facilite leur installation.

Les valeurs de température sont transmises en Bluetooth (2) par les enregistreurs vers une passerelle ou un routeur industriels à la connectivité Bluetooth vers Ethernet ou réseaux cellulaires. La passerelle (ou le routeur) installée à proximité des capteurs, va alors transférer les données au serveur/cloud du client. (3)

Les données stockées sur le cloud ou le serveur client, vont être transférées vers une application métier (4) et consultables par le gestionnaire du bâtiment sous forme de graphiques et de tableaux de bord. (5) Des alertes sms/emails peuvent être configurées en cas de dépassement de seuil. (5.5)

LOGO CHRONO TRANSEXPRESS - B

« Nous transportons des produits médicaux sensibles et très onéreux. Les remontées de données sur la plateforme Road Link grâce aux capteurs de températures nous permettent de bien contrôler nos livraisons. »

Smaïl HAMDANI
Gérant de la société Chrono Transexpress

Quelles normes un capteur de température industriel doit-il respecter ?

Le transport et le stockage de produits thermosensibles sont soumis à différentes réglementations qui peuvent varier selon les pays. Les enjeux liés à la traçabilité de la chaîne du froid sont très importants, que ce soit en matière de santé publique ou d’économie. Dans ce contexte, la surveillance de la température de conservation des denrées, est un impératif pour tous les acteurs du secteur. Il est important de noter que les capteurs de température industriels utilisés sont soumis à différentes normes. Au niveau européen, on retrouve deux principales normes concernant les enregistreurs de température : la norme EN12830 et la norme EN13486.

Norme EN12830-2018

La norme EN12830 – 2018, s’applique aux enregistreurs de température utilisés dans le transport et le stockage de marchandises thermosensibles. Elle a pour objet de spécifier les caractéristiques techniques et fonctionnelles que doivent posséder les enregistreurs afin de s’assurer que les températures sont maintenues et enregistrées correctement.

Il est de la responsabilité de l’utilisateur de s’assurer de la conformité des capteurs utilisés. Il est important de noter que dans certains cas, l’utilisation de capteurs conformes à cette norme est obligatoire comme par exemple pour le transport et le stockage de produits alimentaires surgelés.

Norme EN13486

La norme EN13486 réglemente quant à elle la vérification périodique des enregistreurs de température. Avec le temps, comme tous les appareils de mesure, les capteurs de température industriels peuvent dériver et perdre en précision. Pour s’assurer d’avoir la meilleure précision possible il est nécessaire de faire vérifier régulièrement l’ensemble des capteurs.

On parle alors d’étalonnage. Bien que la vérification ne soit pas obligatoire dans de nombreux cas, le règlement N° 37/2005 de la Commission Européenne en date du 12 janvier 2005 impose une vérification périodique pour le transport et le stockage de produits surgelés alimentaires.

En savoir plus sur l'étalonnage des capteurs industriels

L’étalonnage des capteurs de température permet de s’assurer de leur précision de mesure et donc par conséquent, de l’intégrité des marchandises transportées ou stockées. Cette procédure est réglementée et doit être faite dans des conditions bien précises. 

Comment étalonner un capteur de température industriel ?

L’étalonnage d’un capteur de température industriel peut-être fait par un laboratoire de métrologie ou en usine, par le fabricant du capteur. Cette procédure est réalisée à l’aide d’étalons de mesure accrédités par un organisme certificateur comme le COFRAC.

Les données transmises par le capteur à contrôler vont être comparées à celles fournies par l’étalon de référence maintenu dans les mêmes conditions de température. En cas d’écart de données entre le capteur et l’étalon, le capteur va devoir être calibré.

Lors de l’étalonnage, plusieurs points de mesure peuvent être analysés dans le cas où un capteur serait utilisé à des températures différentes.

A quelle fréquence étalonner un capteur de température industriel ?

En fonction des besoins en précision et selon la nature des marchandises stockées et/ou transportées, l’utilisateur doit s’assurer du bon étalonnage de ses capteurs de température.

La fréquence d’étalonnage est déterminée par l’utilisateur. Cependant, il est bien de se référer aux fabricants du capteurs pour connaître leurs recommandations. De manière générale il est recommandé de procéder à l’étalonnage des capteurs tous les 2 ans, voire tous les ans en fonction de l’utilisation qui en est faite.

Étalonnage accrédité COFRAC ou raccordé COFRAC ?

L’étalonnage accrédité va être réalisé par un laboratoire de métrologie certifié ISO 17025 par le COFRAC. Le contrôle peut être mono ou multi-points et les valeurs des points de température sont définissables à la commande. A l’issue de la procédure, un rapport va être fourni pour chaque capteur. Ce rapport aussi appelé « certificat d’étalonnage » a une validité internationale.

L’étalonnage raccordé COFRAC peut quant à lui, être réalisé en usine selon la norme EN13486 et en utilisant des étalons de mesures accrédités COFRAC. Ce mode d’étalonnage peut lui aussi être, mono ou multi-points. A la différence de l’étalonnage accrédité COFRAC, un seul rapport va être fourni pour l’ensemble du lot de capteurs. 

Quelle est la validité internationale du certificat d'étalonnage COFRAC ?

Lorsque l’étalonnage est accrédité COFRAC, un certificat d’étalonnage est délivré pour chaque capteur par le laboratoire certifié ISO 17025  ayant effectué la vérification.

Dans le but de favoriser le commerce international, les principaux organismes certificateurs tels que le COFRAC pour la France, le DAKKS en Allemagne ou encore l’A2LA pour les USA se sont fédérés en une organisation internationale appelée ILAC (International Laboratory Accreditation Cooperation).

Cette organisation est à l’origine d’un accord international sur la reconnaissance mutuelle de la norme ISO/IEC 17025, le MRA (Mutual Recognition Arrangement).

L’ILAC MRA, donne donc une validité internationale aux certificats d’étalonnage réalisés et délivrés par un laboratoire de métrologie accrédité ISO 17025.

Besoin de faire étalonner vos capteurs de température ?

ELA Innovation propose deux services d’étalonnage des capteurs de température :

étalonnage accrédité COFRAC et étalonnage raccordé COFRAC.

Découvrir les cas d'application

transport frigorifique

Surveillance de la température à distance dans le transport

controle temperature laboratoire

Suivi de température des produits pharmaceutiques